Environnement de notre calopsitte

 

 juillet-2012-madere-220-1024x768.jpg

Pour deux oiseaux la cage doit être la plus spacieuse possible, dans l'idéal il doit pouvoir y voler, ou faute de mieux pouvoir exercer ses ailes sans se cogner aux barreaux.

piouxm68.jpg

Les cages rondes aux barreaux verticaux ne sont pas adaptées, car les calopsittes comme tous les Psittaciformes, sont des oiseaux grimpeurs qui aiment exploiter l'espace de la cage en escaladant les barreaux. En outre, elles n'offrent pas un espace suffisant pour permettre un maximum de mouvements.

Les jouets doivent être variés mais ne pas encombrer l'espace de vol dans une cage ou une volière. Ils apportent quelques activités qui sauront agrémenter le quotidien parfois monotone de nos compagnons ailés.

Les cordes en chanvre ou en coton et les branches de bois naturels ( choisir des arbres fruitiers car non toxiques comme le pommier ou le noisetier) sont des perchoirs idéaux. Ceux proposés en animalerie ou vendus avec les cages sont souvent en plastiques, ou des troncs réguliers, trop inconfortables pour nos oiseaux qui finissent parfois par vivre sur le sol ou accrochés au grillage! Les diamètres doivent varier pour stimuler les pattes.

Les jouets en bois, cordes et chaînettes sont les plus appréciés. Il faut faire attention avec les cordelettes, certains oiseaux dans le feu de l'action peuvent s'étrangler! Vérifez toujours l'état des jouets pour éviter tout problème. Les cordes s'éffilochent et les pattes peuvent s'y emmêler.

Evitez les miroirs qui font parfois croire au perroquet qu'il est en face d'un autre individu et qui peut influencer un comportement agressif ou amoureux.

juillet-2012-madere-209-1024x768.jpg
Les calopsittes sont assez peu destructrices mais aiment grignoter le bois,de sorte que si on construit une volière extérieure ou intérieure il est préférable de fixer le grillage à l'intérieur pour que les oiseaux ne puissent pas atteindre le bois.

Les mangeoires doivent être facilement accessibles et assez grandes, celles que l'on trouve parfois en bas des cages ne sont pas adaptées, car trop petites et trop basses certains oiseaux trop nerveux refusent d'y aller.

Les baignoires peuvent se fixer à la cage, mais si elle n'est pas adaptée, il suffit de leur laisser une assiette d'eau ou une spacieuse gamelle en inox avec de l'eau fraiche, à renouveler tous les jours. Les calopsittes aiment souvent s'y baigner.

img-6228.jpgLa cage doit être placée dans une pièce à vivre, et non isolée dans une chambre, les oiseaux apprivoisés surtout ont besoin de se sentir intégrés à la famille et finissent par déprimer s'ils ne voient personne. Evitez la cuisine car les vapeurs sont toxiques, tout comme les couloirs et autres lieux de passage propices aux courants d'airs. 

La cage devrait être située dans un coin, de préférence contre un mur, à hauteur des yeux pour que les calopsittes se sentent en sécurité. Le salon est souvent l'endroit le plus approprié, cependant les oiseaux doivent être éloignés de la télé qui peut les déranger en particulier le soir quand il est temps d'aller dormir.

Certains propriétaires passionnés consacrent une pièce entière de leur maison, exclusivement aménagée pour leurs compagnons. Ceci est l'idéal quand ils sont plusieurs, un individu seul risque de s'ennuyer dans un espace où il ne peut s'amuser sans congénère, et un oiseau isolé de la famille finit par dépérir.

Le luxe ultime reste la volière extérieure où l'on peut laisser libre recours à son imagination pour l'aménagement, on peut essayer d'y recréer un petit bout de nature et les calopsittes seront tout de suite très heureuses dans un tel environnement!

                                                                                Margaux Deman, copyright 2014

1385986-10202229103148153-7713454-n-1.jpg

                                                                                                            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site