Questions courantes

 651.jpg

 

Je suis souvent chez moi à m'occuper de ma calopsitte, dois-je quand même lui prendre un compagnon?

Oui, le compagnon n'est pas un "accessoire", mais un besoin à part entier de votre calopsitte. Elle ne paraît peut-être pas malheureuse seule, mais au fond, elle n'est pas complètement épanouie. Un congénère lui permettra de s'épanouir pleinement, ainsi elle ne souffrira pas lorsque vous serez absent ou occupé et pourra exprimer tous ses comportements sociaux envers son compagnon (y compris les comportements sexuels auxquels aucun humain ne peut répondre). Pensez donc à son bien être! Votre animal ne dépend que de vos décisions! N'oubliez pas qu'une calopsitte frustrée est le pire animal de compagnie qui soit, elle développera des comportements indésirables en réponse à la frustration.

 

J'ai une calopsitte qui est apprivoisée, si je lui prend un compagnon non familier, va t-elle devenir sauvage?

Non, les calopsittes sont des perroquets intelligents et sociables, elles n'oublient jamais la relation d'amitié qu'elles auront développé avec leur soigneur, et ce pendant des mois, voire des années. En revanche, si prendre un compagnon est un prétexte pour moins s'en occuper, il est possible qu'au bout d'un certain temps vous n'ayez plus la même relation avec votre calopsitte. Ce n'est pas par ce qu'elle "devient sauvage", mais  simplement qu'elle a perdu confiance, ou qu'elle vous boude. Un peu comme si vous retrouviez un ancien ami d'enfance, il faut prendre le temps de renouer. A l'arrivée du compagnon, même très sauvage, si vous continuez à vous occuper d'elle comme avant, il n'y aucune raison pour qu'elle prenne ses distances. Et ce sera même l'occasion de mettre à l'aise l'autre calopsitte, qui en observant son compagnon se faire manipuler en toute confiance, s'apprivoisera plus facilement.

 

Je voudrais faire reproduire mes 2 calopsittes apprivoisées, vont-elles devenir sauvage?

Pendant la reproduction, les calopsittes adoptent des comportements différents de l'ordinaire, elles voudront certainement rester plus souvent ensemble, voire même vous repousser et être agressives. Il ne faut pas en conclure que vos calopsittes ne vous aiment plus, cependant les perroquets sont chamboulés par leurs hormones, excités pendant la période de reproduction, il faut les laisser faire en les dérangeant le moins possible. Une fois la nichée indépendante et la saison terminée, vos calopsittes retrouveront leur comportement habituel, et seront à nouveau confiantes.

 

Je pars en vacances et je voudrais emmener mes calopsittes, est-ce trop stressant pour elles?

Les calopsittes sont certes des oiseaux sensibles, mais pour peu que le voyage se passe en douceur, cela ne les dérangera pas. Veillez à leur préparer une cage de transport, si le trajet est court et que la cage loge dans la voiture il faut éviter de les transvaser dans une cagette, mais couvrir la cage les tranquillisera. Inutile de mettre des jouets, de l'eau, et des graines, les jouets en se balançant dans les virages pourraient les gêner, en plus elles n'y toucheront pas. Elles ne boiront pas non plus et s'il fait chaud, il vaut mieux leur vaporiser les pattes et leur proposer un morceau de pomme qui va les hydrater un peu. Elles peuvent cependant apprécier une petite attention, comme leur friandise préférée à portée de bec, du millet en grappe par exemple. Durant le voyage, ne les sortez pas de la cage, même très apprivoisées elles pourraient paniquer et provoquer un accident. A l'arrivée, il faut prévoir un bon emplacement pour la cage et ne pas tarder à l'installer, remettre tout en place le plus rapidement possible, sans paniquer, pour que les calopsittes se sentent chez elles sans tarder.

 

Ma calopsitte est EAM et pourtant elle me mord, elle refuse que je l'approche, comment dois-je l'interpréter?

L'élevage à la main ne signifie pas "apprivoisé", si l'éleveur n'a fait que nourrir l'oiseau, sans le manipuler il ne sera distant. Mais rien n'est perdu, patience, il faut durant les premiers jours le laisser prendre ses marques, simplement lui donner de la nourriture, changer l'eau, lui parler de temps en temps. Une autre calopsitte l'aidera à se sentir plus à l'aise, mais n'oubliez pas la quarantaine à l'arrivée d'un nouvel oiseau! Quand vous vous approchez et qu'il ouvre le bec et feule, c'est une prévention, il va mordre et dans ce cas il faut retirer la main. Il est d'ailleurs préférable de la retirer avant même qu'il se sente menacé. Amadouez-le avec une friandise (pomme, millet en grappe, tournesol...), il faudra procéder par étape, même EAM, s'il n'a pas été manipulé, il faudra y aller en douceur, lui laisser la possibilité de venir par lui même.

 

Ma calopsitte est une perruche ou un perroquet?

Le terme perruche est souvent utilisé pour qualifier les calopsittes, par perruche on entent "psittacidé de petite taille à queue longue". En réalité, ce terme très imprécis ne devrait pas être utilisé pour catégoriser les Psittaciformes en 2 groupes, car il existe de nombreuses espèces qu'il serait alors impossible de classer. Les calopsittes sont génétiquement bien plus proches des cacatoès (elles peuvent s'hybrider avec les rosalbins) que des perruches ondulées. On parle donc souvent de "perroquet" pour regrouper l'ensemble des Psittaciformes.

 

Il existe des harnais pour balader les perroquets de compagnie, puis-je en utiliser un pour ma calopsitte?

En effet, il est possible de trouver dans le commerce des harnais spécialement conçus pour les perroquets. Ils sont utilisés pour balader son animal à l'extérieur et ont été élaborés pour être le plus sécuritaire et confortable possible. Cela dit, un tel acoutrement est souvent difficile à accepter pour nos oiseaux de compagnie qui ne supportent pas les contentions! Pour eux, proies, le fait d'être entravé est synonyme de danger. Un harnais utilisé immédiatement, sans désensibilisation ni travail d'acceptation préalables, peut être une source de traumatisme! Arriver à faire accepter un harnais à un perroquet demande beaucoup de temps, de patience et d'écoute. On peut se demander si au final les oiseaux en tirent un réel bénéfice! Car après tout, rien ne vaut la volière extérieure pour profiter du grand air!

 

Ma calopsitte femelle a pondu des oeufs au fond de sa cage, elle n'a pas de nid, que dois-je faire? 

Tout d'abord, retirer les oeufs ne serait pas une bonne idée car cela l'inciterait à en produire de nouveaux. La production des oeufs et la ponte demandent beaucoup d'énergie, ce qui à la longue peut être dangereux, voire mortel. Ensuite, il faut se demander ce qui a poussé sa calopsitte dans cette situation. Les oiseaux sont amenés à se reproduire lorsque les paramètres environnementaux les y orientent. Si votre calopsitte ne bénéficie pas d'un rythme nyctéméral régulier (phase active trop longue), si elle manque d'un partenaire pour l'orienter vers des comportements reproducteurs adéquats, si son alimentation est trop riche (graines exclusives), si un abri faisant penser à un nichoir est présent, et si elle s'ennuie (aussi), alors elle est indirectement encouragée à se reproduire. Il est plutôt rare que les femelles suivant un rythme régulier, occupées et bénéficiants de la présence de partenaire se mettent à pondre et couver sur le sol de leur cage/volière n'importe quand dans l'année. Si cela arrive, la meilleure chose à faire est tout d'abord de lui offrir un abri et de lui laisser ses oeufs. C'est une fois la période d'incubation passée (une vingtaine de jours) qu'il faudra tout retirer (la couvée sera évidemment claire pour une femelle vivant seule). A la suite de quoi il faudra veiller à lui offrir un environnement plus stimulant, un compagnon et un rythme de vie plus sain pour éviter que cela ne se reproduise. 

calo-3.png

 

Margaux Deman, copyright 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site