Mon portrait

1461840 10202758654186598 888859847 n

Je m'appelle Margaux DEMAN et je suis née le 1 er novembre 1990. Titulaire d'une maîtrise de biologie spécialité éthologie, photographe amateur, illustratrice confirmée, je circule autour des Pays de la Loire en compagnie de perroquets depuis plus de 10 ans. Des oiseaux pour lesquels je voue une admiration et une passion démesurées. 

Fascinée depuis toujours par les oiseaux, j'ai adopté mes premiers Psittaciformes en avril 2003. Un couple de perruches ondulées EPP (élevées par les parents) m'avait été offert par ma mère (depuis le temps que je suppliais mes parents d'investir dans un perroquet). Au bout de quelques semaines, elles s'avéraient être des compagnes fort sympatiques, intelligentes et familières. Cette relation homme/perroquet et leurs grandes capacités d'apprentissage, d'adaptation me fascinaient et me donnèrent l'envie d'aller plus loin.

Le vendredi 13 mai 2005, je me lance véritablement dans l'aventure "grand perroquet" en adoptant Indie, un gris du Gabon femelle EAM (élevée à la main) âgé de 4 mois. C'est avec Indie que j'ai beaucoup appris sur la communication interspécifique (les bons comme les mauvais côtés). C'est d'ailleurs avec elle que je commença à comprendre l'impact de l'élevage à la main avec empreinte hétérospécifique sur le long terme.

Au fil des années, mon "flock" de perroquets s'est agrandi, de nouveaux membres sont venus occuper une première volière extérieure, terminée en novembre 2008, puis une seconde en juin 2012. A l'heure actuelle, je suis responsable de 19 Psittaciformes dont 1 ara chloroptère, 1 gris du Gabon, 6 calopsittes, 3 conuresPyrrhura et 8 inséparables.

Dans le monde du perroquet, ce très vaste monde, je peux presque prétendre avoir "touché à tous ses aspects", même s'il reste encore beaucoup à découvrir. Je me suis sérieusement lancée dans l'élevage durant quelques années, mais seulement par plaisir. Il est toujours fascinant de voir des jeunes éclore sous ses yeux et de pouvoir suivre scrupuleusement leur évolution. L'élevage à si petite échelle avec des espèces peu onéreuses n'est pas rentable, et ce n'était pas du tout l'objectif recherché. Ces expériences ont permis la maîtrise de l'ontogenèse (du comportement, de la biologie) aviaire. Face au surplus de perroquets dans les petites annonces, c'est une activité éteinte depuis 2 ans.

A travers l'élevage, je me suis particulièrement intéressée aux processus de transmission génétiques et épigénétiques de certains comportements dits "aberrants" tel que le picage ou sur-lissage, l'acquisition des comportements sociaux et sexuels, le phénomène d'empreinte, notamment chez l'inséparable Agapornis roseicollis.

En avril 2013, je me suis retrouvée bénévole au sein d'une récente association de protection des perroquets en captivité, dans laquelle je fonda de nombreux espoirs. J'y oeuvrais principalement en tant que consultante comportementaliste, et ce durant 10 mois.

Ce que j'ai appris au cours de ces 10 années passées au contact de ces fabuleux animaux, c'est que chaque individu est un trésor, il transporte avec lui sa propre histoire, ses caractéristiques. Grâce à tous j'en apprends toujours un peu plus sur le vaste monde des Psittaciformes. Mes expériences, mes erreurs, m'ont amenées à mieux comprendre ces animaux si complexes, à mieux les respecter et les épanouir dans ce contexte captif, fait de cages et de volières.

Pour en savoir plus -> Parole de plume

Margaux DEMAN, copyright 2014

 

Une vidéo de mon cru qui résume bien ma façon d'appréhender le monde des oiseaux. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site